Lunettes usagées

UNE SECONDE VIE POUR LES VIEILLES LUNETTES

 Opticien Philippe DEILLER à SAINT DIE DES VOSGES devient partenaire du projet porté par l’Association Trail des Roches de Saint Dié. Ce projet comporte deux volets:
– Le premier est de financer l’ascension de l’Everest de son président Aldo Calssen , vous pouvez faire un don directement sur aldosurletoitdumonde.org

-Le second volet est de créer un relais humanitaire pérenne entre la France et les populations vivant à haute altitude du Népal et du Tibet. Vous pouvez découvrir le projet sur aldosurletoitdumonde.org

Chez Philippe DEILLER opticien à Saint Dié des vosges, nous sommes donc point de collecte officiel de cette opération humaine et solidaire que nous vous invitons à soutenir. Car au delà de Aldo ou de la collecte, c’est tout Saint Dié des Vosges que nous allons porter sur le toit du monde!

Mais en plus; depuis quelques années déjà, Philippe Deiller opticien à Saint Dié des vosges , collecte les anciennes lunettes pour l’Ordre de Malte France. Cette action est motivée par l’idée que chaque année, près de 3 millions de lunettes sont jetées alors qu’elles pourraient être utiles à d’autres : autant de gestes de solidarité manqués ! En Afrique, les personnes touchées par la pauvreté ne peuvent accéder ni aux soins ophtalmologiques, ni aux lunettes correctrices. Certaines pathologies, résultant de l’albinisme ou de la lèpre par exemple, renforcent bien souvent les situations de précarité et d’exclusion. Tous ces facteurs entraînent des situations de dépendance et des difficultés à trouver du travail. Pourtant, dans la majorité des cas, ces problèmes de cécité sont facilement évitables. Sur les 285 millions de personnes qui souffrent de déficience visuelle dans le monde, 76% pourraient recouvrer la vue grâce aux lunettes ou aux soins. 90% d’entre-elles vivent dans les pays en voie de développement. Ces personnes ont besoin d’aide, et c’est pourquoi la démarche de collecte de lunettes est importante. A Saint-Dié des Vosges, comment aider ? Philippe Deiller Opticien et la délégation départementale de l’Ordre de Malte France collectent et trient régulièrement les veilles lunettes afin de leur donner une deuxième vie. Les bénévoles récupèrent également auprès d’opticiens et d’ophtalmologues du matériel spécifique pour la création d’ateliers de lunettes, comme par exemple des frontofocomètres, des meuleuses, des boîtes de verres et du petit outillage optique, telles que des pinces, des tournevis, des échelles de vision… Pour donner vos vieilles lunettes, rendez-vous chez Philippe Deiller Opticien 32 rue Thiers à Saint Dié des Vosges. 03 29 56 77 00 Un fois collecté, le matériel est acheminé vers le centre logistique de l’Ordre de Malte France à Eaubonne. Des bénévoles y effectuent le travail précédant l’expédition: laver les lunettes, éliminer les montures usées, constituer des colis en fonction de la puissance des verres. Chaque carton contient 150 paires de lunettes correctrices et 30 paires de lunettes solaires. Les colis sont ensuite envoyés au centre logistique de Bois d’Arcy pour être expédiés en Afrique, à destination de nos centres de santé, hôpitaux et dispensaires. Une fois parvenus en Afrique,ce stock de lunettes est utilisé par les infirmières et aide-soignants pour tenter de répondre aux besoins des patients. Au Cameroun et au Burkina Faso, l’Ordre de Malte France a mis en place une “stratégie avancée” qui consiste à aller au-devant des populations dans les villages reculés. Dans le nord du Cameroun, le docteur Bonnefous, vice-présidente de l’association Ophtalmo Sans Frontières, met ses compétences au service de l’Ordre de Malte France. Au fil de ses consultations, elle établit des diagnostics. Lorsque le problème ne peut pas être corrigé par les lunettes en stock, elle fournit aux malades une ordonnance qui précise son besoin : s’il s’agit d’un problème de vue, elle lui donne une monture et l’envoie chez un opticien, s’il s’agit d’une maladie des yeux, elle le dirige vers un ophtalmo camerounais qui pourra traiter sa pathologie. Au Burkina Faso, le dispensaire Saint Jean de Malte à Ouagadougou prend entièrement en charge le patient. Un atelier de lunetterie, soutenu par des opticiens permet de concevoir des lunettes neuves qui correspondent parfaitement à sa déficience visuelle. Grâce à l’appui financier de la Fondation l’Occitane, l’Ordre de Malte France conduit également des opérations de la cataracte. Ce sont les secouristes de l’Ordre de Malte France qui assurent la logistique permettant à l’équipe d’opthalmo et de lunetier de se rendre dans les villages. Philippe Deiller Opticien 32 rue Thiers à Saint Dié des Vosges. 03 29 56 77 00